mercredi 14 mars 2007

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Et aussi :
C’est en se mouchant qu’on devient moucheron.
C’est en buchant qu’on devient bucheron.
C’est en maquant qu’on devient macaron.
C’est en tachant qu’on devient tacheron.
C’est en puçant qu’on devient puceron.
C’est en potant qu’on devient potiron.
C’est en lisant qu’on devient liseron. (*)
C’est en hélant qu’on devient aileron.
Etc...





(*) Cette ligne-ci est de Raymond Queneau.

1 commentaire:

Manou a dit…

huhuhuhu..
t'es con. :)